Nouvelles règles de la FIFA pour protéger les droits de maternité des joueuses

Les joueuses de football devraient bientôt voir leurs droits en matière de maternité protégés par les nouvelles règles d’emploi annoncées jeudi par la FIFA.

L’instance dirigeante du football mondial s’apprête à obliger les clubs à accorder un congé de maternité d’au moins 14 semaines, payé au minimum aux deux tiers du salaire complet du joueur. Les fédérations nationales  pourront mettre en place des conditions plus généreuses.

Tout club ayant mis fin au contrat d’une joueuse enceinte devra payer une indemnité et une amende, et sera interdit du marché des transferts pendant un an.

Cette décision est considérée comme une étape clé dans la professionnalisation du football féminin – et le respect de la vie familiale des joueuses – après une Coupe du monde 2019 réussie et un investissement accru des clubs d’élite dans leurs équipes féminines. 

Communication – Viking Club Paris

Source : Communiqué de la FIFA : ici

womens-football-3682353_1280